j u l i e b o i l e a u

Les formes qui lient ou L'Évolution de l'Amour

Un projet et une recherche qui se divisent en deux chapitres :
- Les formes qui lient, une série de photographies argentiques soumise à la technique du pochoir au tirage
- et Rouge, sculpture lunatique et nomade changeant de forme et de support à son grès

Travail en cours
Work in progress

«L’idée de recopier la réalité est en fait une vision très bizarre, qui n’existe que dans le naturalisme occidental, ailleurs les choses sont représentées telles qu’on les voit par l’esprit»
Philippe Descola au sujet de son livre Les formes du visible

« L’Amour est la force la plus puissante qui existe.»
Albert Einstein

Les formes qui lient

Ce travail de recherche a pour sujet les formes végétales. Celles que l’on reconnait, qui nous parlent malgré leurs différences d’origine, de culture ou décontextualisées. Celles qui m’entourent. Ces formes peuvent-elles être un langage ?
Ces recherches m’amènent finalement aux lien(s) concrets ou abstraits, à l’entre-chose : ce qui tient les vies ensemble. Les formes que l’on pense définies me mènent à l’espace entre elles. Finalement, le fond, la forme, l’objet, la matière et le propos vont se confondre.
Les formes naturelles ainsi utilisées, et malgré le hasard de l’arrangement, deviennent donc les items d’une langue instinctive. Celle qui nous lie au végétal.

Rouge, sculpture lunatique et nomade


Using Format